La famille espagnole Pelayos a renouvelé l’expérience de Joseph Jagger. Dans les années 90. Gonzalo Pelayo, originaire de Madrid, est persuadé que les roulettes ne sont pas des machines parfaites et qu’il existe donc un moyen d’inverser l’avantage du casino. Pour vérifier son hypothèse, il se met à observer les roulettes d’un casino de Madrid et s’aperçoit rapidement que certains numéros sortent plus que d’autres, mais pour avoir des résultats exploitables, il lui faut établir des statistiques pour chaque n° sur plus de 5000 tirages (voir documents annexes).

      Pour l’aider dans cette entreprise, Gonzalo Pelayo fait alors appel à sa famille, ils mettent un important réseau en place et chaque roulette est scrupuleusement examinée. Le processus dure deux semaines, de l’ouverture à la fermeture des casinos.

      Les résultats montrèrent qu’effectivement aucune des roulettes n’étaient parfaite et que sur chacune certains n° sortaient plus souvent. Vint alors le moment de jouer, et ce fut un franc succès. Peu après, le casino de Madrid fermait ses portes à Los Pelayos (les noms de famille s’accordent en espagnol). Peu importe, pour les Pelayos, ce fut une révélation et appâtés par cet argent facile ils renouvelèrent l’expérience, faisant sauter les banques des casinos du monde entier : Vienne, Copenhague, Londres, et …Las Vegas. En réaction, des casinos ont attaqués en justice les membres de cette famille, remettant en cause la légalité de leur méthode. Suite à un procès ayant duré presque 10 ans la justice a tranché en faveur des Pelayos, lesquels conservent donc leurs gains à hauteur d’environ 1.5 million de dollars.

     De plus, la famille a publié un livre narrant son histoire hors du commun, La Fabuleuse Histoire de Los Pelayos se vendit à plus de 20 000 exemplaires et il serait question d’adapter cinématographiquement le livre.